Suivez aussi l’actualité des Rencontres sur notre blog

Présentation

 
Les Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais est un festival qui propose un programme de longs métrages (documentaires ou fictions) ainsi que, parfois, un programme de courts-métrages. La provenance des films est variée afin d’offrir un panorama du cinéma francophone : Suisse, Belgique, Afrique, Québec, ainsi que de nombreuses régions françaises (chaque année nous essayons de programmer notamment un/des films produits par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma). La plupart des films sont nouveaux, en avant-première, voire inédits. Tous sont présentés par leur réalisateur/trice ou un membre de l’équipe du film (comédiens, producteurs, scénaristes, musiciens, monteurs…). La rencontre entre artistes et spectateurs donne lieu à une discussion-débat après la projection. En fonction de la programmation, chaque édition des Rencontres accueille entre 12 et 15 professionnels du cinéma. 

Les organisateurs

L’Autre Cinéma, une association de cinéphiles fondée en 1990 et qui a pour but de défendre et promouvoir la cinéphilie.
Les 400 Coups, un cinéma appartenant à la ville de Villefranche S/S et géré par l’ADECSE, qui dispose de trois salles de 159, 143 et 72 places et enregistre environ 55 000 entrées annuelles.

Le Prix du Jury

De 1996 à 2002, un parrain honorifique soutenait le festival. Ainsi se sont succédés Alain Tanner, Bertrand Tavernier, Chantal Akerman, André Delvaux, Jacques Deray, Agnès Varda et Jean-François Stevenin. Depuis les 8es Rencontres, la manifestation a créé le Prix du Jury décerné par 8 spectateurs cinéphiles et présidé par un spécialiste du cinéma.

De plus en plus de spectateurs

La première édition des Rencontres comptait 1 200 spectateurs. En 2016, le cap historique des 5000 entrées a été franchi. La thématique, les films proposés, ainsi que les rencontres privilégiées avec les invités suscitent l’intérêt des spectateurs. Outre les cinéphiles de la région, il n’est pas rare que des festivaliers se soient déplacés d’autres régions, de Suisse, de Paris et même d’Angleterre.

Un festival reconnu

Les Rencontres du Cinéma Francophone en Beaujolais est un évènement désormais intégré au paysage culturel et associatif de la région. Les professionnels de l’industrie cinématographique font eux aussi confiance aux organisateurs et reconnaissent leur passage au festival pour la promotion de films inédits ou en avant-première.

Une participation active des scolaires

Les organisateurs privilégient aussi le partenariat avec de nombreux établissements scolaires. Depuis 2003, un jury de lycéens remet son propre prix, le Prix des Lycéens.

Cinéma et littérature

Depuis 2012, une rencontre « Cinéma et littérature » avec un auteur lié au monde du cinéma est organisée en partenariat avec la médiathèque municipale Pierre Mendès-France de Villefranche S/S.

Ont déjà été accueillis : François Bégaudeau, Gérard Mordillat, Delphine Coulin, Dan Franck, Fabienne Berthaud.

La francophonie, un thème novateur et rassembleur

Le thème de la francophonie est curieusement peu prisé par les festivals cinématographiques hexagonaux excepté le Festival du film court francophone de Vaulx-en-Velin et le récent Festival d’Angoulême. Provoquant la rencontre de cinématographies riches et différentes ayant comme dénominateur commun la langue française, ce thème a permis à cette manifestation d’emporter, chaque année plus encore, une grande adhésion du public.

La convivialité comme maître-mot

A l’issue des débats, l’échange avec le cinéaste se poursuit autour de nos désormais traditionnels buffets beaujolais. En somme, si le succès de ces Rencontres est chaque année grandissant, il le doit à l’originalité de son thème, à la qualité de sa programmation, mais aussi à l’esprit simple et chaleureux qui règne pendant la manifestation. Il est d’autant plus agréable de noter que de nombreux invités nous quittent en disant qu’ils garderont le meilleur souvenir de l’accueil caladois et du public des 400 Coups.