Né à Beyrouth, Ziad Doueiri a d’abord été l’assistant de Quentin Tarantino (« Jackie Brown », « Pulp Fiction », « Reservoir Dogs », entre autres) , puis il est retourné travailler dans son pays.
« L’insulte » a comme point de départ un épisode vécu par le réalisateur, qu’il a développé dans son scénario.
Un conflit au cours duquel l’un des protagonistes traite l’autre de « pauvre con » les conduit devant les tribunaux. Or l’un est libanais et chrétien, alors que l’autre est un réfugié palestinien.
Le scénario remarquablement écrit nous attache à ces deux personnages, à leur entourage, mais également aux communautés auxquelles ils appartiennent. Le film nous dévoile peu à peu les éléments permettant de mieux comprendre l’histoire et le présent de ce Liban complexe et écorché vif.
Sans aucun manichéisme ni angélisme, Ziad Doueiri nous amène à changer de point de vue au fur et à mesure des informations qu’il nous distille avec une grande finesse.
Le film a été présenté à la Mostra de Venise, où Kamel El Basha a remporté la coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine.

Sophie Rakotomalala

 

A noter que ce film sera proposé comme film « découverte » pour les adhérents de l’association du 31 janvier au 6 février.

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *