Vendredi 15 septembre, la grande salle du cinéma a retrouvé l’ambiance des grands jours : la raison en était la projection, en avant-première Nationale, du film islandais Heartstone de Gudmundur Arnar Gudmundsson (premier long métrage de ce jeune réalisateur, entièrement tourné en décors naturels en Islande). Après la projection, les spectateurs ont mieux compris l’accueil chaleureux des différents festivals où il a été projeté et la quantité non négligeable de prix amassés. Pour ceux ayant loupé cette projection, Heartstone sort fin décembre et sera probablement programmé au 400 Coups.
L’intrigue tient en peu de phrases : Un village reculé de pêcheurs en Islande. Thor, 13 ans, vit avec sa mère et ses deux sœurs. Tandis que son meilleur ami se découvre des sentiments pour lui, il tente de gagner le cœur d’une fille. Quand l’été se termine et que la nature sauvage reprend ses droits, il est temps de quitter le terrain de jeu et de devenir adulte. Gudmundsson fait preuve d’une grande empathie pour ses personnages et filme toujours au plus près les paysages et les corps. Certes les sujets évoqués (l’éveil à la sexualité, les rapports familiaux, l’intolérance et le refus de la différence…) sont intemporels et ce film aurait très bien pu être tourné dans un village du Beaujolais. Mais, le plus apporté par l’exotisme de la vie d’un village islandais fait toute la différence.
Autre plus : cette soirée était présentée par Camille Béatrix (la fille de Pascal membre très actif de notre association). Camille, après son bac obtenu à Villefranche, a fait des études de cinéma à Paris. Grâce à une bourse Movil’app, liée au programme européen Erasmus, elle était assistante de production pendant la préparation du film Heartstone, puis pendant le tournage. Elle est restée onze mois en Islande. Elle a assisté le producteur islandais pour l’obtention des financements (Eurimages), le choix des acteurs, des lieux de prise de vue…,  puis a soutenu les équipes dans leurs besoins quotidiens en nourriture, transports… pendant le tournage.
Camille nous a relaté cette expérience fort enrichissante avec plein d’anecdotes sur le film, le tournage et le pays.
Enfin, après une discussion animée, nous avons terminé cette soirée autour d’un sympathique buffet nordique (sandwichs au saumon, fromage blanc aux fruits rouges, gâteaux scandinaves…) arrosé d’un kir au sirop de rhubarbe. Un grand merci à la famille Béatrix qui s’est investie à fond pour la réussite de ce moment convivial.

Olivier Toureau

 

 

Spread the word. Share this post!

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *